JUSQU’À 4750€ DE PRIME ÉNERGIE CHAUFFAGE
POUR LE REMPLACEMENT DE VOTRE VIEILLE CHAUDIÈRE !
Calculez le montant de votre prime chaudière

Les systèmes de chauffage au bois : les solutions grâce à la Prime Chaudière

chauffage bois

Choisir votre énergie de chauffage est une décision qui ne se prend pas à la légère. Les options disponibles sont diverses. Actuellement, de nombreux ménages français optent pour le chauffage au bois. On peut expliquer leur choix de nombreuses manières. La première, le bois constitue un combustible bon marché.

Ainsi, si l’idée de faire baisser la facture du chauffage vous séduit, c’est la source d’énergie idéale. Par ailleurs, le bois est une énergie renouvelable. Pour se chauffer de façon écologique, on peut parfaitement opter pour le chauffage au bois. Il reste à savoir lequel puisqu’il se décline en différents modèles. Voici les solutions qui s’offrent à vous !

Les cheminées pour un chauffage grâce à la Prime Chaudière

La cheminée est le chauffage le plus ancien et reste utilisée par de nombreux foyers. Elle se décline désormais en différents modèles, à la fois modernes et performants.

La cheminée ouverte classique avec votre système de chauffage éligible à la Prime Chaudière

On parle ici des grands âtres qu’on retrouve dans les anciennes maisons. Elle est souvent construite en briques et véhicule une ambiance chaleureuse au sein de votre habitat.

Cependant, elle est loin d’être un système de chauffage rentable alors qu’actuellement, on encourage la réduction de la consommation d’énergie. Par ailleurs, le rendement d’une cheminée classique reste faible. Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), il est inférieur à 10%.

En réalité, presque 90% de la chaleur produite par la cheminée s’échappe via le conduit d’évacuation des fumées, ce qui explique son manque de performance. Ainsi, pour réduire la consommation d’énergie, ce système de chauffage au bois n’est pas idéal.

Notons qu’il est possible d’alimenter la cheminée à insert avec du bois bûche ou des granulés. La diffusion de l’air chaud dans la maison se fait par convection. La vitre de l’insert est également un émetteur de chaleur efficace.

L’installation de ce chauffage au bois reste simple et il n’est pas nécessaire de réaliser de gros travaux de chauffage . De plus, elle demande peu d’entretien, contrairement à une cheminée classique. Néanmoins, elle n’a pas l’atout charme. Il faut également prendre certaines mesures de sécurité, car la chaleur diffusée par l’insert peut être élevée.

La cheminée à insert comme système de chauffage au bois installé avec la Prime Chaudière

C’est une meilleure alternative à l’ancienne cheminée. En effet, elle est beaucoup plus écologique et plus performante. En réalité, il s’agit d’une cheminée classique munie d’un insert, un équipement qui vient s’encastrer dans le foyer. Il accroît la performance et l’autonomie de la cheminée. Grâce à l’insert, on peut récupérer jusqu’à 70% de la chaleur perdue et on peut chauffer la maison durant 10 à 12h. Le chauffage au bois garantit alors une bonne économie d’énergie.

La cheminée à foyer comme système de chauffage au bois installé avec la Prime Chaudière

Cette cheminée est similaire à un poêle à bois. Elle combine le charme d’une cheminée traditionnelle et la performance d’un insert. L’atout de ce modèle de chauffage au bois est son rendement pouvant aller jusqu’à 85%. Autrement dit, il est 10 fois plus performant qu’une cheminée classique ou un insert.

Il faut aussi souligner qu’une cheminée à foyer fermé peut chauffer la maison beaucoup plus longtemps. Pourtant, elle consomme peu de combustible. La diffusion de la chaleur peut se faire par rayonnement ou par convection. Tout dépend des matériaux utilisés dans la fabrication du foyer.

Concernant ses inconvénients, son coût d’achat reste élevé et il faut ouvrir un grand chantier lors de son installation. En effet, contrairement à l’insert, le foyer ne peut pas être placé dans la cheminée traditionnelle.

Découvrez l'offre Prime Chaudière pour remplacer votre vieille chaudière

Les poêles à bois : un système de chauffage éligible à la Prime Chaudière

Le poêle à bois se présente comme une solution pratique. Contrairement à la cheminée qui doit être encastrée ou adossée au mur, il peut trouver place même au milieu d’une pièce. C’est un équipement de chauffage autonome et esthétique. Il garantit également un rendement supérieur oscillant entre 40 et 85 %.

Le poêle à bois se démarque par sa facilité d’installation et il peut s’adapter à tout type de décor intérieur. Son prix reste raisonnable sauf si vous optez pour les modèles à granulés. Le problème, c’est que c’est un chauffage qui requiert un entretien assez délicat. Par ailleurs, il faut avoir un grand espace pour stocker les combustibles si vous choisissez de vous équiper d’un poêle à bûches.

Les poêles classiques comme système de chauffage

Ils sont munis d’une seule chambre de combustion et ils fonctionnent uniquement avec du bois bûche. Le rendement de ce type de chauffage varie entre 50% et 75%. Tout dépend du modèle et de la qualité de fabrication. En général, ils sont peu performants et ils sont polluants.

Les poêles à bois double combustion comme système de chauffage

Ce sont des modèles de poêle à bois plus écologiques et plus performants. Ils garantissent une combustion totalement complète. C’est leur atout majeur. En réalité, ce poêle à bois comporte une chambre secondaire qui va brûler les gaz issus de la première combustion. Ainsi, ses rejets de polluants restent faibles.

Les poêles à combustion turbo comme système de chauffage

Ils ne possèdent pas une seconde chambre de combustion. Pourtant, ils possèdent le même concept de fonctionnement qu’un poêle à post combustion. Ce type de chauffage peut assurer une montée rapide de la température. Il est aussi peu polluant.

Les chaudières biomasse comme système de chauffage au bois éligible à la Prime Chaudière

C’est le chauffage au bois le plus performant et il est compatible avec le circuit de chauffage central. Il est capable d’assurer le confort thermique de toute la maison. Notons que la chaudière à bois peut en même temps produire de la chaleur et de l’eau chaude sanitaire. Son rendement est de 85%. En outre, c’est un chauffage écologique, car son taux d’émission de CO2 est faible. En ajout à tout cela, vous pouvez compter sur leur facilité d’entretien et de pose.

Sachez que la chaudière biomasse peut fonctionner avec des bûches, des pellets, des copeaux et des granulés. Les modèles à bois-bûches sont très économiques et ils offrent un rendement oscillant entre 80 et 90%. Les chaudières à granulés sont beaucoup plus performantes, car leur rendement dépasse les 90%. Le problème est que le coût des granulés est beaucoup plus élevé que celui des bois-bûches.

Il faut aussi mentionner que la chaudière biomasse existe en deux catégories. Il y a des modèles à chargement automatique, ce qui est très pratique, et des modèles à chargement manuel.

Concernant les inconvénients de ce chauffage, il faut citer son coût élevé qui peut varier de 3000 à 25000 euros. Son installation est aussi délicate. Elle requiert le recours à un professionnel et un budget assez conséquent. Celui-ci s’élève en effet entre 500 et 25000 € pour une chaudière à chargement manuel et entre 2.000 et 3.500 euros pour un modèle à chargement automatique.

En somme, pour se chauffer au bois, plusieurs équipements sont à votre disposition. La cheminée traditionnelle est la plus connue. Elle a un charme à revendre, mais sa performance reste faible. Pour optimiser son rendement, il faut l’équiper d’un insert. Mais l’idéal est d’installer une cheminée à foyer fermé. Les poêles à bois sont aussi des solutions intéressantes. Ils offrent un bon rendement et se démarquent par leur côté très esthétique. Seulement, si vous souhaitez un chauffage autonome qui peut non seulement vous fournir de la chaleur, mais aussi de l’eau chaude sanitaire, il vaudra mieux opter pour la chaudière biomasse. Les modèles à granulés sont particulièrement intéressants. Car ils sont à la fois performants et pratiques.