JUSQU’À 4750€ DE PRIME ÉNERGIE CHAUFFAGE
POUR LE REMPLACEMENT DE VOTRE VIEILLE CHAUDIÈRE !
Calculez le montant de votre prime chaudière

La chaudière biomasse éligible à la Prime Chaudière

chaudière biomasse

Remplacez votre ancienne chaudière par une chaudière biomasse grâce à la Prime Chaudière

De nombreuses mesures d’incitation ont été lancées afin de financer le remplacement du chauffage. On peut en bénéficier à condition d’opter pour un appareil plus écologique, ce qui est le cas de la chaudière biomasse. Voici quelques détails sur cet équipement à la fois économique et peu polluant.

L’essentiel sur la chaudière biomasse avec la Prime Chaudière

La chaudière biomasse est un équipement classique. C’est le combustible qu’elle utilise qui le rend original.

La chaudière biomasse, c’est quoi ?

La chaudière biomasse est un chauffage fonctionnant avec de la biomasse. Il s’agit d’un combustible d’origine végétale ou animale. Notons que la biomasse est considérée comme une source d’énergie inépuisable et son émission carbone reste faible. Le marché offre actuellement plusieurs modèles de chaudière biomasse et les dispositifs diffèrent au niveau de la puissance, du rendement et de l’esthétique.

Le fonctionnement de la chaudière biomasse installé grâce à la Prime Chaudière

La chaudière biomasse produit de l’énergie par combustion. La chaleur est transmise vers les émetteurs via un circuit hydraulique. Pour évacuer les fumées de combustion, il est indispensable de relier le chauffage à un conduit de cheminée. Le dispositif joue donc le rôle de chauffagecentral et il peut chauffer l’ensemble de la maison.

Contrairement à d’autres chauffages au bois comme le poêle à bois, la chaudière biomasse est autonome. Cela signifie qu’elle peut couvrir les besoins de chauffage de la maison. Il peut également produire de l’eau chaude sanitaire.

Le mode d’alimentation de la chaudière biomasse installé grâce à la Prime Chaudière

Le mode d’alimentation des chaudières biomasse disponible sur le marché est très varié. Pour certains équipements, le chargement s’effectue manuellement. L’utilisateur devra approvisionner en combustible le chauffage. L’autonomie de ce genre de chaudière oscille entre 4 et 8 heures et en général, il faut la recharger une à deux fois par jour. Tout dépendra des besoins en chaleur de son utilisateur.

Il existe également des chaudières dotées d’un mode de chargement automatique. Elles sont appréciées pour leur côté pratique. Si vous optez pour ce type de dispositif, il faudrait investir dans l’achat d’un espace de stockage qui servira à stocker les combustibles . A noter que l’autonomie de la chaudière dépendra de sa dimension.

L’entretien de de la chaudière biomasse éligible à la Prime Chaudière

Pour des raisons environnementales, la loi a fixé quelques règles concernant l’entretien d'une chaudière biomasse. Un contrôle annuel est indispensable et il doit être fait par un chauffagiste agréé. Le professionnel est tenu de délivrer une attestation, mettant en avant certaines informations, entre autres le rendement de l’équipement et son taux d’émissions de polluants.

Tous les deux ans, une révision qui permet de vérifier le bon fonctionnement de l’appareil est aussi obligatoire. Une fois de plus, la tâche est à confier à un professionnel. Ce dernier va surtout vérifier l’état du circuit hydraulique. En général, le coût d’entretien va de 100 à 160 € hors taxe.

Le coût de la chaudière biomasse avec la Prime Chaudière

Le prix d’une chaudière biomasse dépend de plusieurs éléments, notamment son design, son mode d’alimentation, son rendement, sa puissance, sa marque et les différentes technologies qui l’équipent. En général, il faut un budget de 5000 et 25000 € si vous voulez investir dans l’achat de cet équipement. La prime chaudière biomasse vous permet ainsi de réduire ce coût de mise en place.

Les financements autres que la Prime Chaudière

L’achat d’un équipement de chauffage écologique donne droit à des aides travaux. C’est le cas de la chaudière biomasse. Ainsi, en faisant acquisition de ce matériel, vous pouvez profiter d’un crédit d'impôt pour la transition énergétique de 30%, des aides de l’Anah(Agence nationale de l’habitat) et diverses subventions départementales.

Pour accéder aux financements, comme à la prime chaudière, il faut respecter certaines conditions d'éligibilité. Pour commencer, on doit opter pour une chaudière biomasse dotée d’un rendement supérieur ou égal à 70 %. Sa concentration de monoxyde de carbone ne doit pas excéder les 0,3%. En outre, il faudra confier son installation à un artisan qui bénéficie d’un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Installez votre chaudière biomasse grâce à la Prime Chaudière

Les différents types de chaudière biomasse éligibles à la Prime Chaudière

Il existe différents types de biomasse. Les combustibles sont tous renouvelables et peu pollueurs.

Le bois bûche pour une nouvelle chaudière avec la Prime Chaudière

C’est probablement le combustible le plus utilisé par les foyers équipés d’une chaudière biomasse. Le bois bûche est très apprécié pour son prix très attractif. Il faut dire que c’est un combustible bon marché et il est vendu en stère. Pour produire entre 1.000 et 1.500 kWh d’énergie, la chaudière doit consommer environ un stère de bois.

Cependant, ce combustible pas cher ne garantit pas un bon rendement à cause de son humidité. Par ailleurs, il faudra prévoir un espace de stockage si on veut se chauffer avec du bois bûche.

Les granulés de bois ou pellets pour une nouvelle chaudière biomasse avec la Prime Chaudière

Ce sont des sciures ou des copeaux de bois comprimés et non traités. Ils ont la forme d’un petit cylindre de 0,5 à 3 cm de longueur et on les vend en sac ou en vrac6. En d’autres mots, les granulés de bois épargnent les utilisateurs des contraintes liées au stockage. Dotés d’un taux d’humidité relativement faible, ils garantissent un bien meilleur rendement. Notons que pour produire 1.000 kWh de chaleur, la chaudière au bois a besoin de 200 kg de granulés.

Les plaquettes forestières ou industrielles pour une nouvelle chaudière biomasse avec la Prime Chaudière

Ce sont des combustibles issus des déchets de bois qui proviennent des usines industrielles ou des forêts. Accessibles à prix réduit, ils offrent toutefois un bon rendement qui peut aller jusqu’à 95%. La chaudière alimentée par les plaquettes peut produire 500 à 1.000 kWh d’énergie avec un mètre cube de Plaquettes (MAP).

Les avantages et inconvénients de la chaudière biomasse avec la Prime Chaudière

Le premier atout de la chaudière biomasse, c’est son côté écologique. Son taux d’émission de gaz à effet de serre est faible vu qu’elle utilise des ressources renouvelables. De plus, ils sont accessibles à coût réduit. En optant pour ce mode de chauffage, on peut contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique tout en réduisant de 30 % la facture d’énergie.

Notons aussi que la chaudière biomasse possède un bon rendement qui est d’environ 85%. En ajout à tout cela, c’est un équipement autonome et fiable qui peut assurer le confort thermique de la maison et la production d’eau chaude sanitaire. Il possède une bonne longévité.

En ce qui concerne les inconvénients, son coût plutôt élevé est en tête de liste. Son installation demande également un certain investissement. Sachez effectivement qu’il vous faut un budget de 500 à 2.500 euros pour installer une chaudière biomasse à chargement manuel. En revanche, le coût des travaux pourra aller de 2.000 à 3.500 euros si vous optez pour un modèle à chargement automatique.